16 déc. 2011

La Saint Cochon

Chez moi, c'est comme une tradition, une obsession même ... 
L'été passé, il faut faire des provisions pour l'hiver ... 
Je pense que je tiens ça de ma maman, et de mes grands mères ... Je les ai toujours vues faire le potager, ramasser les légumes, les fruits, sortir les bocaux, les pôts de confiture et hop, en route pour une partie de mise en bocal !


Quand j'étais petite, je me disais que je ne ferais jamais le jardin ... trop de travail bien sur ! (bon, vu la taille des jardins ... c'est vrai que je ne pouvais qu'avoir peur : on aurait pu nourrir tout le quartier ...!)
Et puis, quand je me suis installée chez moi, faire le potager a été comme une évidence ! Alors, depuis, je fais aussi mes conserves, mes confitures et j'adore ça !
Quand je remue les fruits dans ma bassine en cuivre, je m'imagine en plein hiver, prendre mon petit déjeuner au coin de la cheminée, avec une bonne tartine de confiture "fabrication maison" en regardant le thermomètre extérieur afficher négatif.
Mais bon, ce n'est pas le sujet du post.  Aujourd'hui, je ne vous parlerai pas de confiture mais de cochonaille.


Il y a quelques semaines, dans notre campagne auvergnate, il y avait comme une ambiance de Saint Cochon ...
Cette journée traditionnelle aussi appelée Saint Boudin, est une fête maintenant plus souvent villageoise. La Saint Cochon commence toujours par l'abattage d'un porc, et la fête s'organise ensuite autour de la dégustation de charcuterie, de grattons ou de boudin.
Alors chez nous, la Saint Cochon se traduit plutôt par une journée "atelier charcutier" avec fabrication maison de terrines, rillettes, conserves de viande, viande à congeler, à saler ...
Et, comme souvent les mamans nous donnent de bons conseils ... La mienne ce jour là, m'a conseillé de mettre un peu d'Arome Patrelle dans les bocaux de viande froide !

Et vous, quel astuce culinaire votre mère vous a t'elle donné ?



1 commentaire:

  1. J'adorai ça gamine ... tourner le moulin à viande chez ma grand-mère.
    J'adore aussi l'idée des conserves.

    RépondreSupprimer